Archives mensuelles : juillet 2017

The last Tycoon

Glamour, paillettes et nazisme dans The Last Tycoon, sur Amazon.

Tiré du dernier roman inachevé de F. Scott Fitzgerald, « The Last Tycoon » suit les aventures du golden boy d’Hollywood, Monroe Stahr, pris dans des jeux de pouvoir avec son patron et mentor, Pat Brady, pour préserver l’âme de leur studio.

Dans un monde assombri par la Grande Dépression et où plane l’influence internationale grandissante de l’Allemagne d’Hitler, The Last Tycoon met en lumière les passions, la violence et l’ambition exceptionnelle du Hollywood des années 1930. Les décors et costumes sont magnifiques et tout au long de l’épisode on peut réellement constater un souci du détail. Malheureusement, les dialogues sont médiocres et, même pour du Fitzgerald, c’est vraiment lent.
Pourtant tous les ingrédients étaient présents pour que cela puisse marcher, mais le côté trop creux et lisse empêche la sauce de prendre. Grosse déception, d’autant plus vu la longueur de ce pilote, à savoir une heure.

Room 104

Huis clos étrange et oppressant dans Room 104, sur HBO.

Les choses vont horriblement de travers quand une baby-sitter arrive dans la chambre 104 d’un motel américain. Elle a en charge un garçon un peu spécial…

Après True Dective, nouvelle série anthologique pour HBO, en 12 épisodes de moins d’une demi heure (format plutôt court pour la chaîne). On suit ici différents locataires de la chambre 104 d’un motel, à des époques diverses. 
A mi-chemin entre les légendes urbaines et la TwilightZone, le postulat de départ semblait intéressant. En effet, malgré un bon travail sur l’ambiance et une performance des acteurs acceptable, le manque d’originalité du scénario et le côté ultra prévisible du twist de l’épisode plombe totalement le résultat final.
Dommage.

Somewhere between

La série estivale de petite fille morte dans « Somewhere between » sur ABC.

Laura Price est productrice d’un journal télévisé. Un serial killer va assassiner sa fille Serena par provocation contre les médias. Dévastée elle va mettre fin à ses jours … et revenir au début de cette fatidique journée. Elle va donc tenter par tous les moyens d’éviter le drame.

On pensaient avoir fait le tour des meurtres de gamins, beaucoup trop présents dans les productions actuelles, c’était sans compter sur l’imagination des scénaristes qui tirent une nouvelle fois sur la corde en lorgnant aujourd’hui du côté de « Un jour sans fin ». « Somewhere between » est l’adaptation de la série coréenne « God’s Gift : 14 Days » ce qui explique sans doute la trop forte dose de drama et de pathos. Si l’angle adopté ici n’est pas inintéressant avec sa petite dose de fantastique, la lourdeur de l’écriture, les dialogues dégoulinants de bons sentiments et la mise en scène assommante et manquant de subtilité (tu l’as vu mon bon gros détail ?!?) du premier épisode ne donnent guère envie de voir la suite.

Midnight, Texas

True Blood du pauvre dans « Midnight, Texas » sur NBC.

Sur les conseils de feu sa grand-mère, Manfred Bernardo, un médium qui parle avec les morts, déménage dans la petite ville de Midnight, au Texas, havre de paix pour les loups-garou, vampires, goules et autres créatures surnaturelles. Mais la découverte d’une noyée va menacer la tranquillité du lieu.

Si la série vous fait penser au visionnage à True Blood, c’est normal. Elle est tiré d’une saga de livre de la même auteure, Charlaine Harris. Seulement, Midnight, Texas n’a pas le même charme. Comme sa parente, il y a un côté très famille chez les créatures surnaturelles, comme sa parente on sent poindre l’histoire d’amour interdite, comme sa parente elle en fait des caisses, mais pour le moment, c’est à peu près tout. Les intrigues sont un peu téléphonées et on nous dévoile les secrets de la ville beaucoup trop vite. Les acteurs sont plats, les dialogues sont vides, les effets spéciaux un peu cheap, et ça pioche allègrement à droite à gauche, de Buffy à Sabrina l’apprentie sorcière. Mais bon, au moins, il n’y a pas Sookie à l’horizon.

Niko and the sword of light

La bagarre dans la bonne humeur, c’est « Niko and the sword of light », sur Amazon.

Un sorcier maléfique a plongé le monde dans les ténèbres, transformant d’innocentes créatures en monstres sanguinaires. C’est alors que se réveille accidentellement Niko : il est censé être le champion légendaire qui combattra le mal, mais il n’est encore qu’un enfant…

On sent que beaucoup de soin et d’attention ont été apportés à ce dessin animé : les personnages, les décors, l’animation des scènes d’action… Tout respire l’amour du travail bien fait. En plus,c’est drôle, et l’enthousiasme de ce petit bonhomme est communicatif. L’histoire est classique mais ne prend pas le jeune public pour des imbéciles. Du coup, les petits comme les grands devraient sans problème y trouver leur compte. À voir.

Ozark

Blanchiment d’argent dans « Ozark » sur Netflix.

Marty, conseiller financier de Chicago, blanchit discrètement de l’argent pour le compte d’un baron de la drogue. Mais son partenaire va vouloir arnaquer son client en détournant 8 millions de dollars. S’il veut protéger sa famille, Marty doit rapidement blanchir l’argent sale afin de rembourser la dette de son associé. Il part donc pour Ozark, ville dans les montagnes vivant principalement du tourisme estival, pour y continuer son activité illégale pour le cartel loin du radar du FBI.

Mouais, ça ressemble un peu à du Breaking Bad à l’envers, mais sans saveur. Les situations ne sont pas très crédibles. Notre pauvre courtier entraîné dans des événements dont il n’avait pas idée arrive à sortir 8 millions en liquide sans sourciller et promet d’en blanchir 500 de plus pendant l’été. La démesure fait qu’on a du mal à y croire. Et ça manque de nerf. Un pilote un peu plus condensé aurait apporté plus de rythme et nous aurait fait oublié les grosses ficelles. Par la suite, Marty va devoir faire face à un dealer local dont il concurrence dangereusement le business, ainsi qu’à un clan de petits voyous, dirigé par une jeune fille de 19 ans, qui cherche à lui soutirer de l’argent. Rajoutez à ça un agent du FBI tenace et vous aurez un bon sentiment de déjà-vu. Dommage.

Raven’s home

Famille de voyants dans « Raven’s home » sur Disney XD.

Raven est une mère célibataire qui élève seule ses deux enfants Nia et Booker. Suite à des problèmes financiers elle accueille chez elle sa meilleure amie Chelsea et son fils Levi. Raven n’a pas révélé à ses enfants son don de voyance, ce qui fait que, lorsque Booker va commencer à avoir des visions, il va être quelque peu décontenancé, ne sachant que faire de ce pouvoir incontrôlable.

« Raven’s home » est le spin off de la série « Phénomène Raven » qui passait chez nous dans KD2A. On part sur le même pitch de base, un(e) enfant doté de pouvoirs qui va tenter de cacher ses visions à son entourage. Raven a donc grandie et passe sans le savoir le relais à son fils. Le pitch n’est pas forcément très original et souffre d’une mise en scène « sitcom 90 », c’est à dire rires enregistrés, punch lines pas très naturelles, relations parents cool/enfants cools pas très crédibles non plus et à la fin tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais bon, peut être que cette série ravira les nostalgiques de « Phénomène Raven ».

Des nouvelles d’Upfront – Mi juillet 2017

Renouvellements et annulations de la mi-juillet 2017

Renouvellements et annulations de la mi-juillet 2017

Publié par Pilote mag sur lundi 24 juillet 2017

Annulations:

Orange is the new black s’achèvera après sa saison 7
Déjà annulée par Bravo, la série 19-2 aura une conclusion sur la chaîne CTV
Tyler Perry met un terme à sa collaboration avec OWN et planifie donc l’arrêt de toutes ses séries pour la saison 2019/20.

Renouvellements:

No offence est renouvelé par Channel 4 pour une saison 3
Amazon renouvelle Dino Dana pour une saison 2
Une 12ème saison pour le mokumentaire Trailer Park Boys sur Netflix
Castelvania reviendra pour une saison 2 sur Netflix
Après pas mal d’attente, HBO offre une saison 3 à True Detective
L’antenne espagnole de la Fox renouvelle Locked Up (aka Vis a vis) pour une saison 3
Claws est reconduit pour une saison 2 par la chaîne TNT
Netflix renouvelle sa série espagnole Las chicas del cable pour deux nouvelles saisons
Disney XD a commandé une troisième saison pour Marvel’s Guardians of the Galaxy qui devrait s’intituler Mission Breakout.
Avant même sa diffusion, Disney XD renouvelle DuckTales pour une saison 2

Information à prendre au conditionnel. Alors que, malgré le succès critique, MTV ne veux plus entendre parler de Sweet Vicious, la série pourrait continuer sur une plateforme de streaming. Des négociations seraient en cours avec Netflix et Hulu. A suivre donc…