Disjointed

La weed c’est rigolo dans « Disjointed » sur Netflix.

Ruth, ancienne militante pour la légalisation de l’herbe, est aujourd’hui gérante d’un magasin où on vend du cannabis médicinal. Seulement, problème, son fils aimerait crée une franchise de la petite boutique pour drogués … heu … malades.

Cette nouvelle sitcom de Chuck Lorre (the big bang theory) aurait pu être bien. Seulement, l’humour y est laborieux, les personnages stéréotypés à l’extrême, l’intrigue est prévisible. A la limite, les quelques intermèdes peuvent être drôle, du moins quand on ne nous rabâche pas 50 fois la même blague au cas où on ai pas compris la première fois. On regarde un peu pour cette pauvre Kathy Bates (American horror story) qui est desservie au possible par la nullité d’un scénario manquant cruellement de profondeur. Bref, poubelle.