On va s’aimer, un peu, beaucoup…

Cas de divorce dans « on va s’aimer, un peu, beaucoup… » sur France 2

30Astrid et Audrey sont mère et fille, avocates spécialisées dans le droit de la famille, et travaillent dans le même cabinet. Les affaires défilent et ne se ressemblent pas, comme ces grands parents qui veulent obliger leurs fille à amener de temps à autre leurs petite fille chez eux ou ce couple qui se bataille pour la garde de leurs chien.

Une série qui commence bien, mais qui se fait tuer par sa longueur. Les affaires présentées sont sympathiques et sortent des classiques juridiques habituels. On est partagé entre l’évolution de nos cas et la vie de famille de Audrey. La série sait à la fois se montrer tendre, sérieuse et drôle, mais c’est long, c’est loooooooooooong!!! Et on sent que par moment, ça tire à la ligne pour rentrer absolument dans le format 50 minutes. Une bonne série qui aurait mérité de voir son format raccourcis.