The arrangement

Contrat pré-nuptial hollywoodien dans « the arrangement » sur E!

Megan est une jeune actrice qui enchaîne les castings et bosse à côté comme serveuse. Elle va se faire repérer après avoir auditionnée pour le blockbuster de l’été avec en vedette le beau Kyle West. Tous deux vont flirter puis coucher ensemble. Quelle ne va pas être la surprise de Megan lorsqu’elle verra que, joint à son contrat d’actrice pour le film est joint un contrat de mariage l’obligeant à être la parfaite petite amie…

Comment dire à quel point cette série est puante. Alors qu’ils ne se connaissent seulement depuis 2 jours et qu’il lui ai fait le coup du playboy millionnaire qui emmène sa belle sur un coup de tête sur une île paradisiaque qu’il projette d’acheter, il lui propose d’emblée un contrat de mariage pour protéger la « marque » Kyle West et lui offre 10 000 000 $ à la clé ce qui fait qu’il ne saura jamais si elle l’aime ou sort avec lui pour l’argent. Quant à elle, alors qu’elle (comme elle le souligne par ailleurs) pourrait prendre le temps de faire évoluer son histoire avec le bel étalon comme des personnes normales va accepter ce contrat à la con, qui va de base poser des relation bancales dans leurs couple. Bref, la romance est morte. Rajoutez à cela tout le staff qui gravite autours de Kyle et le fait que aucun des personnages ne semble être vraiment blanc, plus les petits détails du contrat que l’on n’a pas, et cette série à tout pour devenir glauque. Ça plaira peut être à certains, mais je vais passer.