Unité 42

Les experts Belgique dans « Unité 42 » sur la Une.

Devant s’occuper seul de ses trois enfants, Samuel Leroy change de département pour intégrer la Cyber Crime Unit de Bruxelles. Il est confronté à de nouveaux codes et doit apprendre à collaborer avec la jeune idéaliste Billie Vebber, hackeuse fraîchement recrutée qui poursuit clandestinement ses propres objectifs.

Hackeurs de génie, lignes de code « cool », technologie de pointe, jeu froid et distant, ambiance lourde, sombre, la RTBF essaie de positionner sa nouvelle série entre « Esprits Criminels », « NCIS » et « Mr Robot ». Mais le résultat est loin de celui escompté. On a une série policière plutôt classique qui se trouve se dérouler dans le monde de la cyber criminalité et qui ne se différencie en rien de la production actuelle francophone. L’histoire n’est pas mauvaise en soi, mais de par le jeu, on manque d’empathie pour les personnages. On a droit à notre classique noob, muté dans la cyber division de la police, qui n’y connais rien en informatique mais qui va vite s’adapter et qui a pour lui l’expérience du terrain. On caresse le geek dans le sens du poil avec des blagues sur « 42 », mais pas trop, il ne faut pas trop brusquer la ménagère. Bref, une série qui se fond dans la masse.